mardi 1 décembre 2009

Duck, Daffy Duck...



Chuck Jones, le créateur de Bugs Bunny et de Daffy Duck, a son avis sur l'agent 007:

"James Bond est l'un des plus grands ratés au monde, et de tous les temps, pour dire le moins. En dépit de tous les avantages que lui offre la technologie moderne, il s'arrange toujours pour marcher sur un rateau, tout comme nous. Sauf que, dans son cas, il va tomber dans une marre pleine de piranhas, tandis que nous, nous allons marcher dans une bouse de vache.

Heureusement pour 007, ses ennemis sont tout aussi empotés que lui. En une occasion, ils essaient de lui gâcher le sommeil à l'aide d'une araignée venimeuse. Une tâche assez simple, me direz-vous: il suffisait d'introduire une veuve noire par la serrure. Mais non, ces vilains oiseaux du KGB utilisent une tarentule bien musclée, de la taille d'un chat. Une sorte de Arnold Schwarzenegger plein de poils. Et, en s'avançant pesamment sur le lit de James Bond, ce Gargantua le réveille. Résultat ? Un petit combat de catch mano-a-mano que la tarentule aurait aisément pu gagner, si ce n'est qu'elle glisse sur cinq de ses pattes libres.

James Bond et Daffy Duck. La seule différence, c'est que Daffy Duck échoue, tandis que, finalement, Bond réussira, en dépit de 2 heures de revers illogiques et parfaits."
(in "Chuck Jones", Dreamland)

2 commentaires:

Jeff a dit…

La métaphore de Bond marchant sur un râteau me laisse perplexe. Car ce sont surtout ses ennemis qui commettent des erreurs, et Chuck Jones le dit, d'ailleurs. Bond se contente de profiter de leur tendance à vouloir lui organiser une mort originale au lieu de se débarrasser de lui de façon plus expéditive.
D'où une énorme araignée bien lourdingue alors qu'une petite tout aussi mortelle aurait suffit. Ou un bon coup de flingue...

Armstrong Sabian a dit…

I would love to see Bond and Blofeld doing this routine:

http://www.youtube.com/watch?v=u14T5wzicqw