jeudi 28 avril 2016

Ma nouvelle publication


Mon nouveau livre sort aujourd'hui. Il s'agit du "Petit Livre des Bronzés", publié chez First. (2.99 euros)



Rien à voir avec James Bond, me direz-vous ? Mais si, rappelez-vous : ici.


samedi 9 avril 2016

Un air de "déja vu"...

[article de 2009 réactualisé avec des GIF] La fameuse scène de Rien que pour vos yeux (1981) où James Bond tire sur la voiture de Locque (et que Roger Moore se refusait à tourner, la considérant comme trop violente), doit beaucoup à... un film italien réalisé en 1972 par Michele Lupo, Un homme à respecter ! En effet, le découpage de la séquence est on ne peut plus similaire... La preuve en images :



















jeudi 25 février 2016

Mes nouvelles publications

Aujourd'hui 25 février sortent mes deux nouveaux livres, chez deux éditeurs différents !


Pour tout savoir sur les super-héros (origines, comics, adaptations, etc.), chez First, dans la même collection que le James Bond.



Comment des personnages aussi populaires que James Bond, Tintin ou Barbapapa ont-ils trouvé leurs noms ? Chez Omnibus.

jeudi 4 février 2016

007 vu par François Truffaut




En 1979, François Truffaut fit cette "intéressante" déclaration à un journaliste de la revue Sight and Sound :

« Pour moi, le premier film qui marque la période de la décadence du cinéma est le premier James Bond – Dr No. Jusque-là, le rôle du cinéma avait été en gros de raconter une histoire avec l'espoir que le public la croirait. Il y avait eu quelques films minoritaires qui étaient des parodies de cette tradition narrative, mais, dans l'ensemble, un film racontait une histoire et le public voulait croire cette histoire. (…) Mais la raison pour laquelle je parle d'une période de décadence inaugurée par les films de James Bond, c'est qu'avant ce genre de parodie n'avait plu qu'à une minorité ou à des snobs, alors qu'avec les films de James Bond, c'est devenu un genre populaire. Pour la première fois, dans le monde entier, le grand public se trouvait exposé à ce qui équivaut à une dégradation de l'art du cinéma, à un genre de cinéma qui n'a de rapport ni avec la vie, ni avec aucune tradition romantique mais seulement avec d'autres films et toujours en les rabaissant. »



lundi 1 février 2016

Festival James Bond aux Fauvettes



Une intégrale des James Bond aura lieu sur grand écran du 3 février au 8 mars au cinéma "Les Fauvettes" à Paris (58, avenue des Gobelins) !!!

mardi 19 janvier 2016

Expo Bond à la Villette



mercredi 13 janvier 2016

Un petit air de Clint Eastwood...




En 2002, Toby Stephens incarne le redoutable Gustav Graves dans Meurs un autre jour. Chose amusante, il sera James Bond lui-même dans plusieurs adaptations radiophoniques de romans de Ian Fleming pour la BBC. Plus étonnant encore, l'un de ses premiers rôles a consisté à jouer... Clint Eastwood jeune, dans les premières scènes de Space Cow-boys (2000) !