lundi 14 décembre 2009

Home, sweet home

Pour sa première apparition à l'écran, dans Dr No (1962), Terence Young et Richard Maibaum décident de nous emmener... chez James Bond !


Le vestibule est plutôt spacieux. Le courrier étant placé sur la première table en entrant, on peut imaginer que quelqu'un s'occupe de la maison. Sa gouvernante May, par exemple ?


Sur quelles pièces donnent les deux portes sur la gauche ? Sur une cuisine, assurément, mais l'autre ? Il ne s'agit ni de la salle de bains (on y accède par le salon) ni de sa chambre à coucher (son lit est dans le salon).



Le salon comporte un grand lit, une télévision, un secrétaire, un sac de clubs de golf, des gravures de voitures anciennes...

3 commentaires:

Jeff a dit…

Une hypothèse : Ce que tu prends pour le salon est peut-être la chambre ? Grande chambre, d'accord, mais ça justifierait que la salle de bains soit juste à côté. Le salon est peut-être derrière une des portes du vestibule.
Un Home Sweet Home 2 avec l'appartement de Vivre & laisser mourir ?

Piotr a dit…

tiens je viens de remarquer: dans les romans de Fleming, il est dit plusieurs fois que Bond n'a pas de télévision (apparemment par choix). Là, on voit clairement un poste de tv dans le salon.

mémoires de bidasse a dit…

oui, on peut voir ça comme ça... ;-)
Je ferai l'appart de "Vivre..." un peu plus tard, je pense.