jeudi 29 janvier 2009

L'oreille de Cubby

Je ne résiste pas au plaisir de reproduire cette anecdote présente dans les mémoires de Roger Moore ("Amicalement Vôtre", l'Archipel) à propos des relations ombrageuses entre Sean Connery et Albert "Cubby" Broccoli.

"Je savais que Sean n'était pas en bons termes avec Cubby . Un article était un jour paru dans la presse dans lequel Sean disait ceci : "Si le cerveau de Cubby prenait feu, je ne lui pisserais même pas dans l'oreille pour éteindre l'incendie." J'avais ensuite tenté de les réconcilier à l'occasion d'une soirée organisée chez moi, à Los Angeles, en les faisant s'asseoir à côté l'un de l'autre avec un verre. Cubby, dont la courtoisie était assez semblale à celle de Don Corleone, demanda ce soir-là à Sean :

-As-tu vraiment affirmé que tu ne me pisserais pas dans l'oreille si mon cerveau était en flammes ? Ça m'a fait beaucoup de peine.
-Cubby, répondit Sean, je serai ravi de te pisser dans l'oreille quand tu voudras.

La conversation s'arrêta là !"

1 commentaire:

Piotr a dit…

personnellement, si je considère que Sean Connery est un bon comédien, je ne l'ai jamais trouvé humainement exceptionnel (contrairement à Roger Moore).