jeudi 22 janvier 2009

Honte à vous, messieurs les distributeurs !

L'affiche française de Jamais plus jamais (1983) conçue par Michel Landi contient une erreur dans les crédits absolument consternante....






Vous n'avez pas trouvé ? Eh bien, Fleming est épelé avec deux "m". La honte !!!



4 commentaires:

Piotr a dit…

en même temps, vu que ce n'est pas un "vrai" Bond...
oui, je fais partie de cdux qui trouvent le film mauvais!
à++
Pierre

mémoires de bidasse a dit…

C'est quand même mieux que "Les diamants sont éternels" ou "Dangereusement vôtre"..... non ?

Piotr a dit…

re!

par rapport aux "diamants" ça se discute en effet, car le film a son lot de défauts (indépendamment du fait qu'il ait mal vieilli, ce qui n'arrange rien).
Pour "dangereusement vôtre": vaste question! disons que, si on laisse de côté l'épineuse question de l'âge du capitaine Moore, le film a quand même quelque atouts, dont un casting de luxe (Walken, Jones, McNee, une BO et un générique des plus soignés, quelques morceaux de bravoure...
des éléments que n'ont pas forcément "jamais plus jamais".

mais ce n'est que mon avis of course!

à+

Pierre H

Vesper Lynd a dit…

Il faut peut-être considérer Jamais plus jamais comme ce que serait un film de Bond sans la machine EON derrière. Dans cette perspective (beaucoup moins de moyens), il devient un film d'espionnage honnête.