lundi 31 janvier 2011

Adieu, monsieur Barry...



John Barry nous a quittés aujourd'hui... Pour lui rendre hommage, voici une anecdote que j'ai déjà publiée sur le blog mais que je trouve savoureuse :


En 1964, Michael Caine quitte l'appartement qu'il partageait avec Terence Stamp et s'en achète un. Mais l'endroit n'est pas encore disponible et l'acteur se fait héberger pendant deux semaines chez son ami, le compositeur John Barry. Lequel est alors en plein travail de création.

"Une nuit, je n'ai pas pu fermer l'oeil, car il avait travaillé jusqu'à l'aube sur le même morceau au piano. Au matin, abandonnant l'idée de dormir, je me levai et allai faire du café dans la cuisine pour John et moi. J'entrai dans le salon et le trouvai écroulé de fatigue sur le piano. Il avait visiblement terminé le morceau sur lequel il s'était escrimé toute la nuit. Il me le joua, alors que le soleil entrait dans la pièce et nous réchauffait. Non seulement, j'étais la première personne à l'entendre mais je l'avais entendu tant et plus toute la nuit. "Comment ça s'appelle ?" lui demandais-je quand il eut fini. "Goldfinger" me répondit-il, avant de s'endormir sur le piano."

(Source: "What's all bout ?" de Michael Caine)

1 commentaire:

Jeff a dit…

Tu as de bonnes lectures, c'est bien.
Je viens de lire, sur un site anglais, que Barry avait été à deux doigts de composer la BO de Goldeneye... Du coup, ça m'attriste encore plus.